Les GS à l’Île francophone

Que peut-on faire avec sa bouche ? Parler, chanter, manger… et pourquoi pas goûter ?

Avant de débuter la semaine du gout, les élèves de grande section ont mis leur sens à l’épreuve au centre d’activité « l’ile francophone ». Est-ce  que  tout  le  monde  aime  les  mêmes  saveurs ? Qu’est-ce  qui  me  permet  de  reconnaitre  les  saveurs ? Peut‐on  reconnaitre  un  fruit  les  yeux  fermés  et  le  nez  bouché  ? Est ce  qu’on  peut  goûter  à  tout ? Quelle est la différence entre la saveur sucrée  et la saveur salée ?  Acide, amère? Autant d’interrogations qui ont permis la mise en place d’ateliers autour du gôut, de la vue et du toucher.

En effet, les enfants ont participé au jeu du « Kim gustatif ». Il s’agissait de goûter des aliments à l’aveugle tout en essayant de deviner de quoi il s’agit et d’y associer l’adjectif qui s’y attache : salé, sucré, acide ou amer ? L’enfant qui a les yeux bandés doit deviner la saveur qu’il a en bouche et la nommer. Entre grimaces, frissons et sourcils froncés, les élèves ont mis leurs papilles à rude épreuve.
Après avoir trier et classer une collection d’aliments en fonction de leur saveur, les élèves ont participé à des ateliers culinaires : un atelier salé où ils ont fait des croques monsieur et un atelier sucré où ils ont fait des sablés riche en couleurs et riche en gourmandises.

Ces ateliers ont été l’occasion pour les élèves de se familiariser avec les différents goûts et différentes couleurs qui font la richesse de notre alimentation.